Il y a belle lurette que j'avais pas fait un vrai habit !
Je veux dire un truc de grand, d'adulte, pas un blommer ou brassière pour nain de jardin...
Je crois que la dernière fois j'étais encore étudiante... ( remarque c'était il y a juste deux ans :))
Alors pour ce grand retour à la vraie couture d'adulte j'ai décidé de coudre pour moi ! ( Parce que si je me mets à coudre des chemises pour mon amoureux, à Noël on verra apparaitre la silhouette des boutonnières et encore...)

Je lorgne depuis un moment sur les Stylist Dress Book mais soyons raisonnable, je suis enceinte, et avec cette silhouette de petite baleine des aquariums dame bébé, ce n'est pas le moment de coudre du japonnais traditionnel !
Heureusement la vie est bien faite et heureuse ! Grâce à mon bibliobus j'ai pu emprunter pour pas un rond les " Intemporels pour futures mamans", de quoi assouvir ma boulimie de robes !

J'ai choisi pour commencer " La robe tunique à encolure en U"
Une fois n'est pas coutume, d'abord les photos et ensuite les explis.


robe_entiere encolure
mznche poche
profil pied

Pour les explis technico-techniques : J'ai quand même modifié pas mal de trucs. A commencer par l'ampleur de la robe. Je veux bien croire que ce soit des modèles pour femmes enceintes mais quand même là les Imtemporels faut pas exagérer !
J'ai pris une taille 40 pour habituellement taille 38/40, j'ai mesuré une robe de dame bébé du commerce que j'affectionne et j'ai calqué les mesures de l'emmanchure ( qui taillait bien elle) jusqu'en bas dessus.
J'ai mis un biais à la place de la parmenture au niveau de l'encolure, idem pour les manches  ( pas de bracelets mais un biais) raccourcies en manches 3/4 , rajouté une petite poche pour casser l'effet trop "tâche bonbon à la violette" et enfin rallongé la robe-tunique de quelques cm pour en faire une vraie robe. ( Portée sur un jean oui oui je sais je suis pas contradictoire comme fille...)

Pour les fournitures le tissu est une cotonnade lavande ( là c'est un peu plus pâle que dans la réalité , (ah sacré APN rien à en faire de celui là, têtu comme une mule) de chez Toto, le biais est un Fairford écru encre de la Droguerie of course.
Dans cette affaire, y'en a pour presque pour aussi cher de biais que de tissu...

Ah làlà, en attendant j'ai encore de la place pour la porter jusqu'au mois d'Août ( heureusement que j'ai pas fait l'ampleur originale je vous raconte pas l'effet sac à patates) et ça m'a donné envie de me remettre sérieux à la vraie couture ! Alors hop on continue !