Lors de mon séjour parisien, j'ai poussé la porte de Lil Weasel. 

C'était prévu, mais le passage du Cerf, puis cette ravissante boutique ont dépassé toutes mes attentes et ce fut un véritable émerveillement. Je sautais de joie intérieurement et je crois que j'aurais pu passer tout l'après midi dans cet antre de tissus et de laine. J'étais comme une petite fille dans un magasin de poupées. 

La vendeuse était adorable, j'ai pu admirer les pelotes pendant plus de 30 min, toucher tous les tissus, et caresser les pochettes de patrons ! Je salivais même à l'idée de pouvoir bobiner moi même les écheveaux, un dévidoir permettant aux clientes de le faire ! C'était vraiment ce que je préférais faire lorsque je travaillais à La Droguerie, et cela me manque parfois. 

Je me suis retenue, pour ne pas faire des vraies vraies folies, et je suis restée raisonnable en décidant de ne rapporter que du fil à tricoter pour les enfants. 

J'avais craqué sur deux modèles de Solenn Couix-Loarer : Lancelot et Artichaut. 

Ce dernier, cache coeur aux détails charmants comme ce point de semis et les manches en point mousse m'a séduite. De plus la dame de la boutique ne tarrissait pas d'éloges sur le dit modèle.

J'ai tout de suite jeté mon dévolu sur des écheveaux de baby Alpaga fushia, entre le rose et le violet, qui, c'était sûr ferai le bonheur de Clem'. 

Artichaut-1-

Artichaut de Solenn Couix-Loarer 

Taille 4 ans. 

Pure Alpaca ( 100% baby Alpaca) de Cascade Yarns, colori Magenta.

Aiguilles 3,5. 

La réalisation de ce petit cache-coeur fut un véritable délice. 

Le fil à tricoter est d'une douceur ! Mes doigts continueraient bien maintenant si le printemps ne s'était pas installé et que je n'avais pas commencé les modèles en coton :)  

Le modèle est une merveille à tricoter. 

Je suis véritablement fan de la construction des modèles de Rerum Natura ( alias Solenn Couix-Loarer). 

Au début, lors de mon premier tricot, j'étais effrayée par ces pavés de textes, mais tout est très clair, et à la fois les étapes sont très détaillées. 

J'aime particulièrement, les finitions, souvent prises dans le tricot, pas de mailles à relever ou presque, pas de bandes de boutonnage, et au final un résultat précis et original. 

Résultat des courses, j'ai craqué sans aucune hésitation pour un de ses nouveaux modèles pour Louis. 

En théorie, le fil choisi pour cet Artichaut se tricote selon l'étiquette en 4,5, mais sur les conseils de la vendeuse, je l'ai pris quand même et le résultat est parfait en 3,5, j'ai obtenu le même échantillon, aucune modification à faire ! Le bonheur ! 

En une semaine, j'avais presque fini.... et ma chérinette piaffait d'impatience de l'essayer. C'était sans compter sur mon étourderie légendaire... Lors d'un we hors de la maisonnette, j'avais embarqué le tricot à terminer en oubliant de glisser la deuxième pelote nécessaire pour finir la bordure ! 

Les vacances scolaires sont arrivées, et je n'ai pu l'essayer à ma poulette. ( Oui, moi pendant les vacances scolaires, au regard de mon métier, je bosse comme une folle, et les enfants sont chez Mamie). 

Ceci dit, j'en ai profité pour chercher un joli morceau de biais assorti à La Droguerie. Sans l'étourderie, j'aurais fait des liens au tricot. 

Artichaut-2-

 

Biais Malcom Lipstick pour LD. 

 

artichaut-5-

 

Ce petit cache coeur est vraiment fidèle à sa description, Clémentine le porte sur un short, tout simple. Mais il servira aussi de façon plus habillé sur la prochaine robe que je lui couds. 

Un vrai modèle de petite fille, tout en étant pratique, j'hésite à lui faire un d'été en Bambou ou coton ! 

Et même si on le voit pas, cette couleur fushia mettant particulièrement en valeur les mirettes bleues de ma grande petite fille !  

A bientôt, pour d'autres projets de filles, remplis de rose et de fleurettes ( comment ça je suis incorrigible? ) 

 

signature