J'adore regarder puis réépingler les images de Paris sur Pinterest. J'aime particulièrement le tableau de Mademoiselle Lu. 

inspirations-Paris

 

Quelques épingles de mon tableau

J'ai dans la tête quand je pense à Paris, les trottoirs mouillés, l'odeur particulière des stations de métro, le fourmillement de Montmartre, le souvenir de l'immensité et des escalators de la Cité des Sciences... et tant d'autres choses. 

J'avoue aimer cultiver une image assez désuète de la ville. Lors de mon dernier passage, à l'automne dernier, j'ai laissé tout mon être s'emparer de cette douce nostalgie et j'ai flâné dans le si doux début d'autonme dans les pentes du Sacré Coeur. Il n'y avait plus que le Paris de Doisneau et celui de Maminée fidèle à mon tableau Pinterest. (Rassurez vous, à côté de cette vision tout à fait romantique et un brin cul-cul la praline , j'ai eu la chance d'y vivre quelques mois à la fin de mes études (lors de mon stage à la Cité des Sciences) ce qui coïncidait avec une  bonne période de ma première grossesse. Je mesure assez bien donc aussi, la "vraie" vie parisienne).  

De cette virée ( plus j'y pense, plus je me dis que c'est sûr chaque fin septembre je le referai ! ) j'ai ramené du tissu. Étonnant non? 

De jolis coupons trouvés à Sacrés Coupons, comme le lainage de mon Pavot ou encore une jolie soie que je n'ai toujours pas touché de peur de l'abimer ! Mais ça va venir... 

Et puis, une fois rentrée en Alsace, j'ai eu envie d' un peu plus de Paris sur mes tissus. J'avais déjà craqué pour un joli coupon d'Atelier Brunette chez Brin de Cousette ( Like a dandy que je me garde au chaud pour plus tard) mais j'ai acheté en ligne quelques petits coupons au motifs parisiens nés de l'association avec Fifi Mandirac .

De plus, en janvier lors mon séjour " de filles" chez Claire je suis tombée nez à nez avec une toile cirée aux motifs de la capitale : Bastille, Montmartre et la Tour Eiffel. Ni une, ni deux, 50 cm de cette " merveille" sont allés rejoindre les précédents. 

J'avais dans l'idée de me faire avec des accessoires. ( petits sacs à tout et rien , pochettes..)  J'ai posé mes tissus aux sons de Paris sur ma table de couture et je les ai laissés m'inprégner en parrallèle de mon tableau Pinterest. 

Quelques mois plus tard, j'ai pris conscience que j'avais le même sac à main depuis 2 ans, été comme hiver. (Je suis hyper raisonnable comme fille mon chéri tu vois ! Je change pas de sacs toutes les 5 minutes !) Il fallait bien faire quelquechose ! Non? 

La toile cirée a hurlé " sac à main"... A vrai dire à part un sac à main ou un sac de Piscine, soyons honnête, je ne pouvais rien en faire. Vu que j'ai déjà un super sac de piscine offert par Claire ( pendant nos jours " de filles" ..!) j'ai décidé de faire une besace. 

J'en avais une lorsque j'étais au Lycée, et depuis plus ! ( Bon d'accord, je ne suis plus lycéenne... :)) 

besace-Paris-

 

Besace d'après le tuto de " La fée Niasse"

Toile cirée " Paris, mon Amour" trouvée dans le magasin près de la gare de Poitiers ( je me souviens plus du nom) 

Doublure coton fleurettes, bien rétro, offerte par mon amie Claire 

Passepoil et attaches pour cartable pour la mercerie du Bain aux Plantes. 

 J'étais contente de recoudre de la toile cirée, non pas parce que c'est fun, c'est même plutôt pénible, mais parce que sentimalo- couturesquement parlant c'était mon premier matériau ( Pour un sac Fraises ! )  lorsque j'ai commencé à coudre il y a maintenant quelques années. ( Je faisais dans la simplicité ! Tout ça avec une machine Télé Shopping (sans point arrière)  au début... ça n'a pas duré longtemps ;)) 

Pour le volet technique, la toile cirée c'est donc pénible. Histoire de simplifier j'ai décidé de mettre du passepoil partout. Ma machine est décidement mignonne car en allongeant le point et en diminuant la tension, elle n'a même pas bronché lorsqu'il a fallu coudre toile cirée + passepoil + re toile cirée en double des plis des poches de devant. Elle est chouette hein? 

J'ai juste réduit la profondeur de la besace d'environ 10 cm. Et je trouve ça beaucoup plus adapté au matériau ( sinon ça plisse, gondole affreusement) et à ma petite taille ( Avec la taille originale j'avais l'impression de me promener avec un cabas du Simply... ) 

besace-portée

( On me souffle dans l'oreille qu'il va falloir que je fasse quelquechose pour les finitions des manches de ma veste en Jeans) 

Je l'aime bien et je la porte tous les jours depuis que je l'ai terminée, il y a environ une semaine. 

Ca change et casse mon style un peu rétro au niveau des vêtements. Elle est hyper pratique car le Burda loge pile dedans ainsi que le catalogue Phildar ! Légère et maniable ! Pour la bandoulière, j'en avais tellement ras le pompon de poser du passepoil que j'en ai posé que d'un côté avec une technique assez personnelle ! Mais le résultat est là ! 

Bon, je reste lucide, je sais bien qu'elle durera maximum une saison , la toile cirée n'est pas une matière solide et adaptée aux sacs. 

En attendant je savoure la vue de  l'Arc de Triomphe, du moulin rouge et la dame de fer tous les jours , et j'ai un peu l'impression de prendre mon petit dej ' " café croissant" à la terasse d'un bistrot parisien, tout ça rien qu'en regardant mon sac ! ( Oui j'ai une belle capacité à rêver hein? ) Et bien ça me fera largement ma saison ;) 

( L'homme a dit : ah, tu as  fait un sac en bâche ! ) 

 

Mais je ne me suis pas arrêtée là, pour mes nouveaux sacs. Ben oui où je range mon "tricot train" ? 

Vous vous souvenez j'avais cousu celui-ci mais il était " le sac tricot pas transportable". J'ai donc réalisé sa version en mini et version Paris ! 

triptique-sac-tricot-paris-

 

Sac, selon le tuto des " Lubies de Louise" 

Tissu " Vue sur la tour Eiffel" pour Atelier Brunette/ Fifi Mandirac 

Doublure carreaux bleue Toto 

Passepoil cerise pour La Droguerie 

Je l'ai matelassé comme le premier. Par contre cette fois ci j'ai réduit de 15 bons cms en largeur pour le qualifier de " sac tricot transportable". Les petits carreaux bleus lui donne un coté guinguette avec le rouge du passepoil  et les fanions du tissu!  ( Oui j'ai toujours une belle capacité à rêver !). 

J'ai quand même passé un certain temps à défaire les côtés, j'avais posé un autre passepoil mais ça me plaisait pas. Il était rouge aussi, mais moins épais et brillant que celui de La Droguerie, et je trouvais ça vilain. J'ai donc tout défait et reposé un passepoil digne de ce nom. Vu qu'à priori il va me servir un moment, autant qu'il soit beau comme je veux ! 

Vous apercevez mon " en cours train", je tiens mes bonnes résolutions : cette fleur de coton bleu Jeans ne restera pas pour la troisième année consécutive dans le placard, non et non ! J'attaque les emmanchures du devant, reste les manches, d'ici la fin du mois il devrait être terminé ! 

en-avant-

A bientôt, alors? En attendant, hop dans le train ! ( Oui, oui je porte un pantalon ! Truc de fou ;)) 

signature