J'adoooooooooore les fleurs ! Ah bon vous n'aviez pas remarqué?! Je les aime autant en vrai que sur les tissus ! Et avec le métier que je fais et l'endroit où je le fais, je crois que mon addiction n'est pas prête de s'éteindre, je vois des fleurs partout toute la journée. Je les regarde, les sens, les fais découvrir, et même je les " bibliotte"* parfois, le soir dans mon lit. 

En ce moment, pleins de floraisons partout, les camélias se terminent mais les pivoines sont déjà là, les cerisiers encore un petit peu, les arbres de Judée au sommet de leur floraison, tout comme les glycines et  le lilas, mon pref' :  au jardin, le long des routes et des chemins, en cascade ou plus modeste ! ( C'est bon, je n'ai plus besoin pour quelques semaines du petit sachet " Durance en Provence"  au creux de mon armoire pour renifler allègrement cette odeur ! )

D'ailleurs quand je serai grande j'aurais une maison avec une cour, une grille en fer , des volets bleus, 3 chats ( un gris, un noir à pattes blanches, et un tigré)  un tilleul dans le jardin derrière la maison, et du lilas... Pleins de Lilas. ( Oui, quelle capacité à rêver hein? ). Comme ça quand je serai vieille je tricoterai à l'ombre de la tonnelle, sur une vieille chaise en bois vert bouteille, en écoutant Jacques Brel ( forçément) et en ayant l'odeur parfumée de cette fleur magnifique dérivant jusqu'à mes narines... 

En attendant ce programme charmant mais lointain je l'espère, je couds. Depuis longtemps je rêvais d'une jupette à fleurs, une jupette printanière. Mais je ne trouvais pas de tissu qui me sussurait " jupette".

J'avoue que depuis la fermeture de La petite Emilienne, je traine comme une âme en peine dans le Toto du centre ville, ne trouvant rien à part quelques doublures vichy ou en voile de coton un peu près potables. Les cotons à fleurettes sont désespérèment ternes et en fait carrément moches n'ayons pas peur des mots, les viscoses... ben le seul qui me plait je l'ai déjà ( je l'ai déniché au Toto de Poitiers avec Claire pour 3 euros les 2 coupons de 1m50 !), les jerseys pourraient me servir pour lustrer mes chaussures... Reste les tissus d'ameublement, mais en jupette c'est un peu  moyen comme rendu...n'est ce pas? 

Il  faudrait que je me motive à monter dans un bus et à aller dans la zone au nord de Strasbourg, que je déteste affreusement, mais où il y a un Mondial Tissu et peut être que j'y trouverai de quoi me mettre sous le pied de biche...

Bon, je peste, je peste et re-peste mais j'ai tout de même trouvé mon bonheur en face de Toto à Eurodif. J'y vais rarement, soit quand j'ai besoin de collants ou de chaussettes, soit quand la Droguerie n'a plus mon passepoil chéri ou que MA mercerie est fermée et que j'ai un besoin urgent d'une tirette. ( Comme je le racontais ici je n'ai pas de stocks...)

Cette fois ci, c'était " à cause" de La Droguerie, il n'avait plus le passepoil rouge cerise, je passe donc à Eurodif chercher un lot de consolation de passepoil. ( Qui a fini par être décousu car il était vraiment trop vilain et trop terne... ) En attendant que la dame finisse de servir petite mamie qui cherche de la ruflette pour ses rideaux, je décide qu'au lieu de faire le poireau à coté de mamie et la dame je serai bien mieux à coté du rayon cotonnade à admirer les rouleaux de tissus. 

Je yeute, touche, tourne , regarde et puis ... Oh oh ! mais oh ! Mais qu'est que vous faîtes là gentilles fleurettes roses et mauves? Oh! Comment ça, une étiquette rouge? Comment ça 5 euros le m ou lieu de 12 euros? Après avoir tergiversé pendant au moins 10 min à me demander si j'en prenais 1m, 2 m, ou 70 cm ou pas du tout , je suis repartie finalement avec un mètre 50.  Pour une jupette à volants cela irait ! C'est ce que j'avais dans la tête au moment où les fleurettes et moi nous sommes tombés en amour. 

Quelques jours plus tard, après avoir Pinterester à droite à gauche, être aller ici où les fleurettes un sublime jardin et une sublime jardinière, ou encore glaner des idées, je me suis décidée à passer chez Promod essayer une jupe à volants pour voir ce que cela donnait. 

Evidemment, cela n'a rien donné. Enfin, si, cela a donné une Charlotte dans une jupette à volants. Pas à mettre à la poubelle, mais largement pas de quoi me dire je m'en couds une. Je suis petite ( trapue comme dirait l'Homme), j'ai des jambes de 40 cm de long et des formes des sixties, des fesses et des seins. Alors la jupette à volants, ben c'est clairement pas pour moi. 

Je me suis vite consolée en pensant à Anémone,une valeur suûûûûûûûûre ( D&D of course)  j'avais envie de tester la seconde version dans un tissu fleuri après ma version hyper classique. 

Je suis passée à l'aide d'un micro bout du tissu aimé et chéri chercher des jolis boutons en corozo ( mes pref '!)  chez les copines à La Droguerie, et du voile de coton pour la doublure chez Toto donc, et en voiture Simone. 

tissu-anémone

 

Enfin, en voiture Simone... doucement Simone. Je pensais tous les soirs à me mettre à ma jupette, mais j'ai mis réellement plus de deux semaines à la coudre. A chaque fois y'avait un  truc qui clochait et m'empêchait de coudre. Les terreurs nocturnes de Clem' qui ont largement raccourci mes nuits, et donc les soirées suivantes où je m'endormais à 21H30 en boule sur le canap'. Des rdv ou des visites tard ou encorela visite bi mensuelle de Mamie et Papy à la maison. Et lorsque j'avais une soirée un peu près libre pour coudre, c'est le jour où il y avait un truc que je voulais regarder... même si évidemment j'ai piqué du nez , et que je suis bonne pour le replay  de "des racines et des ailes". ( Oui au final je pourrais déjà être vieille avec mes goûts télévisuels... !) 

Au final, je l'ai terminée entre deux machines de draps et soins aux enfants qui ont attrapé un vilain virus et qui sont congédiés à la maison pour 3 jours ! ( Et moi aussi, par la même occasion, et je peux même pas leur faire pleinnnnnns de câlins ! )

anémone-2

 

Anémone de Deer and Doe, version " smart". 

Taille 40,sans altérations.

Tissu à fleurs pour Eurodif, et boutons corozo violine La Droguerie.

Doublure voile de coton écru, Toto. 

Techniquement, rien de particulier à raconter. J'ai suivi le patron à la lettre.  C'est un projet très rapide lorsqu'on peut s'y mettre toute une soirée ! Il faut juste faire bien attention à marquer précautionneusement les cotés à assembler avant de coudre, sinon ça vire au casse tête, les pièces se ressemblent toutes ! 

J'aime vraiment le coté années 40's de la seconde version dont j'ai raccourci cependant un peu la longueur, car le mi mollet pour mes courtes jambes, c'est pas très heureux ( comme disait Mamie Cane :)) 

Et je le dis encore une fois : Fleurettes roses et mauves ( même et surtout si vous êtes un poil kitsh) je vous aiiiiiimmme !

 L'Homme a dit " ça met en valeur tes seins et affine le ventre graouuu". Eléonore, tu vois, l'Homme a une fibre patronnesque, et voit tout de suite où la créatrice de D&D voulait aller en therme de fit. Il est décidément parfait. 

anemone1

Je suis d'autant plus contente de l'avoir terminée que j'avais déjà prévu de la porter avec ce tee-shirt trouvé au nouveau H&M de Strasbourg. Le rose est lumineux, et en plus il a un joli décolleté dans le dos, le tout pour 4,95 euros ! 

Au final 5 euros de jupette ( je n'ai utilisé qu'un mètre de tissu), 4,95 euros pour le tee shirt et environ 15 euros pour ces ballerines San Marina en cuir rose bonbon achetées d'occasion ( mais jamais portées ! ) ... Je suis gaie comme un pinson ! 

 

anémone-3

Je l'adore ma jupette, je la porte dès maintenant avec des collants fins et transparents et la porterai cet été avec un débardeur tout simple quand il fera bien chaud !

Et maintenant, je vais gambader dans les champs, ou sur mon canapé finir mon tricot ! 

signature

* bibliotter : faire de la biblio pour une animatrice-conceptrice cad chercher dans les bouquins des infos sur les plantes pour ensuite les compiler, les transcrire, afin les transmettre de différentes façons à différents publics. Vous connaissiez pas?  :)