Hier, c'était la rentrée. 

Il pleuvait, et j'avais ma petite boule au ventre comme à chaque rentrée. Que j'ai 7 ans, 12 ans, 20 ans ou 30 ans, il pleut toujours pour mes rentrées. Que j'aille au CP, en 5ème, à la fac ou bosser au jardin botanique, j'ai toujours cette petite boule signe à la fois d'une grande excitation et d'une petite appréhension. 

Je suis toujours très heureuse de retrouver les copains ou les collègues, l'odeur des tilleuls de la cour de récré ou du jardin botanique sous la pluie, et toujours aussi un peu intimidée et anxieuse en me retrouvant devant mes cahiers tout neufs, mon nouveau stylo, mon agenda vierge, ou mon ordi. Je souris mais j'ai un peu peur en tenant mon plateau à la cantine ou en buvant un café dans le réfectoire en ce premier jour.  

Pour " affronter" la rentrée, j'ai décidé quelques jours avant de me " remettre" à la couture. Je n'avais pas touché ni même vu ma machine à coudre depuis 3 semaines et j'étais sérieusement en manque ! De plus, j'ai réinstallé mon atelier dans notre nouvel appartement, et je m'y sens vraiment bien. J'ai plus de place, et c'est beaucoup plus éclairé et agréable ! Coudre avant la rentrée, c'était donc un vrai test positif pour toute l'année à venir, et à la fois une bonne thérapie ! 

Je voulais réaliser un projet rapidement qui prolongerait un peu l'été, et en même temps se porterait facilement quand l'automne pointerait son nez. Un vrai projet de rentrée en somme ! 

jupette---l-

J'ai choisi cette jupette dans un vieux Burda gentillement prêté par une amie. Je l'avais vu réalisée chez Malthilde

J'ai tout de suite pensé à ce coupon fleuri déniché lors d'un marché au tissu au Wacken. Un fond noir et des fleurs colorées. Elle pourrait très bien faire l'affaire pour les derniers rayons de soleil et en même temps sur un legging ou des collants noirs quand il ferait moins chaud. 

jupe-3-

 

Jupe modèle 122 B , Burda Mai 2010 

Taille 38 

Tissu coton imprimé , marché au tissu du Wacken d'Avril dernier,

passepoil et dentelle noirs, La Droguerie. 

 

Bon, la réalisation de la dite jupette ne s'est pas faite aussi rapidement que je l'espérais ! 

D'abord, ne nous méprenons pas cela reste du Burda, donc même lorsque c'est indiqué " facile" il faut quand même le dictionnaire pour comprendre les explications ... ( oui après tous mes projets, je ne sais toujours pas me passer des explications... et même pire je crois que je suis un peu maso au point d'aimer les lire ! ) Ensuite, une surjupe froncée sur un empiècement de hanche, des poches passepoilées dans mon cas,  le tout monté sur une ceinture ça demande de la précision, sinon le moindre petit défaut se voit horriblement ! 

J'ai donc pas mal de fois refait quelques étapes à commencer par la parmenture de la surjupe que j'avais posée à l'envers ! Heureusement c'était le début ! Ensuite j'ai voulu faire ma maline et coudre les poches avant d'ajuster la jupe sur l'empiècement de hanche, résultat au moment de l'essayage ça tirait, car les poches étaient trop basses et j'avais " forcé" pour ajuster le devant de la jupe sur l'empiècement ! ( Je dois être là aussi clair que le Burda !

En résumé, une fois que j'avais parfaitement posé ma fermeture éclair invisible dans les règles de l'art ( et c'est pas si facile !), ajusté le devant sur l'empiècement de hanches, la ceinture sur le dos , j'ai dû défaire une grosse partie des coutures, tout reprendre et recoudre les poches ! 

J'avais envie d'en finir avec la jupette de rentrée, j'ai donc posé directement la dentelle sur le surjet sans faire un " vrai " ourlet, et cela ne voit ( presque !) pas ! 

Enfin comme toutes les blogueuses qui ont réalisé cette jupe, j'ai failli m'évanouir pensant que je ne rentrerai jamais dedans... mais si ! Portée taille haute et pas sur les hanches comme la fille de science fiction du Burda Magazine ! 

De toutes façons, comme vous le savez bien, j'adore les tailles hautes ! ( et pouvoir à peine respirer... ! Je suis prête pour la réalisation du corset ... message auto-subliminal...!

jupe-1

Et pour terminer  pour  la petite phrase habituelle de l'Homme : " ah mais ça pique toujours les yeux les couleurs! " ah bon? 

Au regard de la météo, le port avec le débardeur en dentelle et jambes nues ne sera que pour les photos et la version collants/sous pull noir/bottines va vite faire sa " vraie" rentrée  ! 

Bonne rentrée à tous, 

signature